Squig Magazine #6

Chers lecteurs, c’est avec une grande joie que nous reprenons le cours normal de nos publications. Nous connaissons votre impatience à lire les dernières nouvelles de la CoCa.

Le match d’hier soir opposait les glissantes amazones de TYR aux glorieux Khemris du grand Coach Mathieu.

 

Le public était anormalement clairsemé alors que sur le papier le match avait tout d’une affiche de grande finale. La météo quelque peu capricieuse pourrait expliquer les travées vides. Une plainte a d’ailleurs été déposée au nom de Coach Mathieu par l’équipe de Squig Magazine contre le Collège de Magie d’Altdorf pour n’avoir pas réussi à maintenir un temps agréable pendant la première mi-temps. Le Bureau des Affaires déjà Classées est sur le coup.

Dès les premières minutes les espiègles Amazones tentèrent une perfide agression contre une momie au sol. Fort heureusement l’arbitre officiel de la rencontre, le fumeux Roger Dedtens (ancien protégé de Coach Mathieu dans une équipe de Nécromantiques en ligue mineure), sanctionna immédiatement la contrevenante d’un carton rouge opportun. Cette expulsion eut deux effets majeurs sur la rencontre.

Premièrement cela ouvrit un boulevard aux Glorieux Khemris pour marquer leur deuxième TouchDown de la saison.

Le deuxième effet fut une sorte de déclic pour les Khemris, le joueur Tournevis se libéra et put enfin donner libre cours à sa passion pour l’essuyage de crampons. Il réalisa pas moins de cinq agressions sur l’ensemble de la partie. Le public scandait son nom TOUR-NE-VIS !! TOUR-NE-VIS !! TOUR-NE-VIS !! TOUR-NE-VIS !! Chaque coup de talon dans le dos ou sur une gorge exposée était salué par un déchainement populaire qui réchauffait la coeur. Une telle clameur nous rappelle à tous ce qu’est vraiment le Blood Bowl.

La magnifique équipe de Khemris de Coach Mathieu ne fut jamais vraiment inquiétée sauf lors d’une dernière action insolente d’une Amazone qui manqua une réception improbable directement sur la ligne de TouchDown adverse. L’imprudente fut rapidement poussée dans le public pour avoir tenté l’égalisation.

Nous terminerons cet article par les quelques mots que Coach Mathieu a bien voulu nous accorder sur le chemin des vestiaires.

SM : Félicitations pour votre belle victoire Coach ! Mais pourquoi une telle violence ?

CM : Quelle violence ? Il restait encore 5 amazones sur le terrain à la fin de la rencontre. Je vais encore jeter un paver dans la mare mais j’ai trouvé leur jeu un peu trop « elfique » pour des Amazones. Je ne devrais pas trop en dire mais j’ai un projet en préparation.

SM : Ah mais si, expliquez-nous ! Le public de Squig Magazine a besoin de savoir.

CM : Bon, puisque vous insistez. Vous n’êtes pas sans savoir que ma priorité est le beau jeu. En tant que Coach et même en tant qu’homme respecteux de Nuffle et des traditions je mène un combat discret et de longue date contre les forces de la décadence qui oeuvrent dans l’ombre pour changer notre mode de vie. J’ai pour projet de monter une agence anti-dopage dont le but serait de contrôler le taux de jeu elfique dans le sang des adversaires.

SM : Ce qui explique la démolition méthodique de l’équipe des Amazones ?

CM : Tout à fait ! Nous n’en sommes encore qu’au stade de l’artisanat mais nous progressons rapidement. Les prélèvements se font encore « à l’ancienne », directement sur le terrain. Et c’est donc dans un but de recherche scientifique que j’ai demandé à mes gars de réaliser ces prélèvements.

SM : Quel beau projet, on ne peut que s’enthousiasmer devant cette idée. Allez-vous réussir à mener de front votre brillante carrière de Coach avec ce combat pour un sport plus propre ?

CM : Cette agence anti-dopage requiert une personne de qualité pour en prendre la tête, j’ai immédiatement pensé à mon épouse pour m’aider dans cette tâche, elle sera pour moi comme une sorte d’assistante. Je tiens immédiatement à faire taire les calomnieurs concernant son salaire, il sera modeste et le budget de la ligue n’en sera pas trop affecté.

C’est sur ce message d’espoir que nous concluons ce sixième numéro de Squig Magazine. Merci encore à Coach Mathieu pour sa relecture et sa bienveillance.

One thought on “Squig Magazine #6

  1. L’ivresse du pouvoir. Le co-commissaire ne pouvant admettre son incompétence tactique, cherche des explications ailleurs et se convainc que les adversaires sont dopés.
    Et il abuse de sa position pour mener une chasse aux sorcières coûteuse et inutile.

    Espérons que cette croisade cessera rapidement et que le beau jeu (le vrai, celui avec des passes et des TDs) pourra reprendre ses droits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *