Ragnarok ou l’apocalypse selon Asgard – le 21 novembre 2021

Une grosse bagarre s’est déroulée le 21 novembre entre 9h30 à 17h.

En terme de budget 250pp par joueur en moyenne était attribués et ceux qui avaient moins pouvaient compter sur les autres membres de leur équipe pour poser la différence.

Pour le jeu proprement dit il n’y avait pas de restriction de construction de liste, de plus les stratagèmes codex ils n’ont été utilisables qu’une fois par partie, les pouvoirs psys limités à 3 par joueur et par tour. Chaque équipe avait un capitaine, qui aura géré les stratagèmes à chaque phase et les déclarer à l’équipe adverse.

Enfin comme d’habitude si j’ose dire les points de commandement et de victoire ont été mêlés, donc les points de victoire pour déclencher des stratagèmes pouvaient être gagné avec les objectifs ou en détruisant un certain nombre de PP à chaque tour.

Joueurs du camp du Bien: 275 pp par joueur

  • Once/Zoneilles capichef des Gentils
  • Franck/Garde impériale
  • Mathieu/Imperium
  • Lordfabius/Ultramarines
  • Dayou/Ultramarines (à 150pp)

Joueurs du camp du Mal: 220 pp par joueur

  • Darkmat/Chaos capichef des Méchants
  • Reivilo/Orks
  • Sereth/DG
  • Dims/Orks
  • Fred/Chaos

Escapade à Palaiseau !

Notre joyeuse compagnie, ayant entendu parler d’un petit tournoi à Palaiseau, décida d’y aller pour se préparer à affronter nos nombreux adversaires à Kandorya.

Arrivés sur la petite arène de combat, certains de nos combattants enfilent leurs armures, et d’autres affrontent directement les organisateurs de l’événement à l’épée :

Les combats sont tirés au sort, parmi deux poules, grâce au dé géant de notre organisateur à l’allure de locataire du Mordor. Notre compagnie, qui constituait bien la moitié des participants ne s’est presque pas affrontée, si ce n’est un combat serré entre Écureuil et votre serviteur…

Même l’averse passagère n’aura finalement pas ébranlé la volonté des combattants de tous camps, trop absorbés par la bataille pour prêter attention aux fines gouttes d’eau tombant comme des flèches… Malgré le fait qu’aucun de nos combattants n’atteindra la finale du tournoi, de beaux matchs auront pu être livrés ! Mention spéciale pour MissLord, qui parvient à entraîner par terre son adversaire tout en le désarmant :

Et une autre mention pour le match entre Stephiroth, en chevalier au tabard rouge contre le futur champion du tournoi, un certain « Dac« , que l’on retrouvera sûrement à Kandorya pour une revanche…

Un grand merci à tous les participants, et vivement que l’on se retrouve pour s’échanger des gnons, à Kandorya ou ailleurs. Allez, quelques dernières photos pour clore le récit de l’événement.

Pas rassurée de savoir qu’on va m’affronter hein ? 😀

Je te jauge, tu me jauges, du bout d’ta rapière-euh… ♫

Tous les participants ensemble pour la clôture !

[BloodBowl] Grosse performance de Meiffer !

Comme vous le savez tous, Meiffer est un coach reconnu de la ligue d’ASGARD, la CoCA ! Vainqueur de la saison 0, à l’époque où le calendrier était libre et les matchs organisés à la guise des joueurs, il avait mené ses Nordiques à la victoire finale lors des Play Offs.
L’an dernier lors de la saison 1, il s’était brillamment qualifié pour les Play Offs en étant premier de sa poule. C’était avant l’accident.. Une terrible défaite face aux Sylvains du président PaquitoSan, qui l’aura plongé dans un abîme de doutes durant tout l’été..

Décidé à remettre les pendules à l’heure lors de cette nouvelle saison, il s’est engagé avec une équipe de Bretonniens, les New Brionne Saints ! Et pour être sûr de ne pas reproduire les mêmes erreurs que par le passé, il n’hésite pas à travailler ces stratégies les week-ends également. Ainsi avait-il prévu pour ses hommes une mise au vert en Normandie, en compagnie des coachs Rhadghut et Da_Polux, pour le célèbre Normandie Dragon’s Cup (aussi appelé NdC, NDLR).

Notre ancien champion nous ramène le prix de peinture avec sa magnifique équipe, et il revient également avec la 2ème place ! Félicitations à lui pour ce très joli podium, avec une équipe pourtant peu avantagée par le format du tournoi (à l’ancienne, qui n’avantage pas les tiers 2 ou 3). Il aura brillamment porté les couleurs d’ASGARD, avec une stratégie subtile basée sur l’agression à chaque tour. Du jeu comme on l’aime !

[CoCA] Le Squig Déchainé – Breaking News : Les Normand’s défient le vainqueur de la CoCA !

La scène a été surprise par notre reporter Jérôme Canard lors de la Fête organisée par les Normand’s Or Not suite à leur victoire en CoCA Light, avant donc que le vainqueur de la ligue ne soit connu.
Arrivé au 38 ème (ou 39 ème ?) tonneau de bière, le Coach Arnaud aurait déclaré à qui voulait (pouvait encore) l’entendre :

 » Naaaaaaan mais tu comprends, les oreilles pointues et les rats, y z’auraient JAMAIS été en finale si on avait participé ç toute la saison ! JAMAIS ! C’pas compliqué, on aurait été les seuls en Playzoff d’abord…  »
*BURP*
 » Allez, à b’waaaaaaare ou j’tue l’Squig !  »
*BURP*

 » Mais j’vais t’dire le journaleux, nous on les prend QUAND Y VEULENT ces imposteurs et on verra qui c’est qui c’est qui, nan mais ! Et pis d’abord qu’esss-ce queuh qu’il y connait Rick Hunter ? Hein ?!!  »

La suite des propos étant de plus en plus confuse, notre reporter n’a hélas pas pu en entendre d’avantage avant que le coach nordique ne soit évacué par ses joueurs en direction des toilettes.

Et si aujourd’hui le coach Arnaud ne se souvient pas de la totalité de ces propos, ceux-ci ont bien été rapportés lors de la conférence de presse d’après-match au nouveau vainqueur, Crouch. Ce dernier s’est abstenu de tout commentaire pour le moment, mais il n’est pas impossible qu’il relève le défi jeté par notre magicien.

par Arnaud

[CoCA] Crouch champion au terme d’un match de légende !

Cela s’est passé vendredi soir dernier, devant une foule en délire. 34.000 spectateurs s’étaient entassés dans les gradins du stade d’Altdorf pour assister à la finale tant attendue.
Rappelons que cette dernière avait déjà été reportée une première fois en raison d’un début de révolte du côté des Grinkrayss RatZers, peu confiants dans la probité de leur coach suite à plusieurs salaires impayés.
Après quelques jours de flottement, la finale a finalement été confirmée et les billets se sont tous arrachés en quelques minutes, et des gradins additionnels ont été montés à la hâte (rappelons que le stade d’Altdorf dispose normalement d’une capacité maximal de 24.000 spectateurs).

La tension était à son comble et le match a démarré avec une bonne heure de retard dans une ambiance électrique. Les Ulthuan Jewels ont (évidemment, diront les mauvaises langues qui accusent encore le Commissaire Crouch d’avoir la main sur le corps arbitral) gagné le ToSS et ont choisi de recevoir la balle pour mieux se lancer à l’attaque.
Et ce fut un choix tactique brillant : ils se détachent rapidement au score dès le tour 4 pour éviter un tour de bash skaven à venir, et contrent pour mener 2 à 0 avant la mi-temps à la faveur d’un double as du coach Bibi, auteur de nombreuses autres erreurs tactiques telles que des esquives ratées ou blitz du Rat Ogre avortés. Pire ! Le One-turn pourtant donné (suite à un placement hasardeux, avouons-le..) ne donnera rien : même en faisant des erreurs, le génie tactique des Hauts Elfes leur permettra de tirer un blitz salutaire et défoncer le coureur d’égoûts prêt à marquer.
Dans les vestiaires, les Hauts Elfes étaient déjà à la fête : la victoire leur semblait acquise et ils étaient littéralement irrésistibles.. Continue reading « [CoCA] Crouch champion au terme d’un match de légende ! »

[WH40K Apo] Khorne Daemonkin vs Garde/Iron Warriors

Par Once Upon A Time

Nouvelle édition, nouvelle apo. Pour cette partie les Khorne Daemonkin (KDK) de Darkmat vont se frotter aux Gardes Tallarn (GI) de Mathieu et à mes Iron Warriors loyalistes (IW). Nous avons tablé au pifomètre totale sur 300 pts de puissance par camp, d’abord pour faciliter la création de liste et donc ne pas compter les options, et un peu pour évaluer l’ « équilibre » de la chose. 300 pts de puissance s’est avéré un bon choix pour jouer toute la journée, certes avec des règles et armées qu’on ne connaissait pas parfaitement mais sans passer la journée nos nez dans les index ou l’inverse :lol:Le Scoring One, rhino KDK survivant de la précédente confrontation, filait à travers les ruines vers le désert qui s’étendait au-delà des faubourgs de la ville. Les IW qui le pourchassaient se retrouvèrent au milieu d’une cohue de GI qui faisaient le siège de ce qui semblait être une forteresse chaotique. Le Scoring One traversa par surprise les lignes des GI qui se préparaient à l’assaut. La colonne IW fit halte pour essayer de comprendre ce qu’il se passait et alors que les officiers allaient se concerter, les portes de la forteresse s’ouvrir sur les abîmes ardents d’un lointain monde démon… c’était un piège pour attirer les IW dans la gueule du loup!

Les forces en présence:

Les KDK, bien blindés:

Image

La GI de Tallarn, avec plein de joulies gurines:

 

Image

Les IW loyalistes, pimpants et bien blindés aussi:

 

Image