Bibi : « On m’a réservé un traitement spécial »

Suite au tirage au sort, tous les coachs se sont précipités pour étudier leur calendrier et celui de leurs adversaires, impatients de pouvoir commencer à préparer au mieux leur prochain match en étudiant les faiblesses de leur adversaire.
Si certains se sont montrés satisfaits de l’enchaînement des matchs et se projettent déjà vers les Play-Offs, d’autres s’estiment lésés par un tirage très décrié.

C’est le cas du manager skaven Bibi, qui va même jusqu’à dénoncer une machination : « On m’a réservé un traitement spécial, on veut me mettre hors-course ! » répétait-il sans cesse à tous les micros tendus.

« Personne ne parlait de journées Inter-conférences jusqu’il y a quelques jours. Et d’un coup, la ligue aurait décidé d’introduire ces rencontres pour offrir plus de spectacle ! MENSONGES ! Ce n’est qu’une combine grossière visant à éliminer mon équipe dès les premières journées. Observez : lors de mes J1, J2 et J3, je vais devoir enchaîner des matchs contre des Morts-vivants, des Khemris et des Nains. Les trois équipes les plus violentes. Et comme si cela ne suffisait pas, nous n’avons toujours pas pu recruter d’apothicaire pour cette saison ! ».
Et lorsqu’on tente de discuter avec lui des raisons qui pourraient expliquer une telle machination, il a déjà une explication bien précise : « C’est le président Paquito qui est à la manoeuvre, il utilise son acolyte le commissaire pour remplir ses basses-oeuvres.. Il m’en veut toujours pour l’incident des Play-Offs de l’an dernier, dont j’étais innocent ! »

Rappelons à nos lecteurs qu’à la suite d’une embuscade sur le chemin de la petite finale, les RatZers n’avaient pu arriver à temps pour le match. Mais si les rats n’avaient rien à craindre de vulgaires bandits peu préparés, il n’en était pas de même pour la SeguinZ Team, qui du annoncer à une foule sanguinaire qu’il n’y aurait pas de match de BloodBowl ce jour-là. L’équipe n’a plus jamais été en mesure d’aligner 11 joueurs sur le pré, et le président (miraculeusement échappé du stade) en a toujours tenu pour responsable le coach skaven.

« S’il pense que son match contre moi en J4 lui sera offert à cause d’un forfait, il risque d’avoir une belle surprise.. Qu’il ne crie pas victoire trop tôt ! »
La tension reste donc très grande entre ces deux-là, et nul doute que leur affrontement devrait être sanglant ! On a hâte d’y être !

3 thoughts on “Bibi : « On m’a réservé un traitement spécial »

  1. Oui triche il y a eu. Le hasard a bon dos lorsqu’on regarde le calendrier qu’y est réservé à mon équipe.
    Tout le monde se souvient de l’humiliation qu’a ressentit le coach & commissaire de ligue Crouch, quand son équipe ultrafavorite lors de la saison passée se faire sortir par mon équipe.

    1. Meuuuhhh non, c’est l’jeu ma pov’ Lucette.
      Il faut avouer que les rats on du souchi à se faire pour ne pas terminer en ratatouille avec des bouchers mortvivants, du pâtissier nain avec leur célèbres rouleau spécial, et du cuistot egyptomortadel.

      En plus je n’ai même pas eu à soudoyer, c’est pas moi qui ai la caisse et puis on m’a promis un voyage au seychelles si je fermais les yeux, alors tu vois 😉

      Rendez vous en J4, et t’inquiètes, avec ce que je joue cette année, je pense que je vais avoir aussi des plâtres à prévoir, voir des petites boites en bois

      1. De toute façon, Crouch à même réussi à mettre le coach Once à la tête d’une équipe d’ogre au lieu d’une équipe d’orc.

        Et il faut le rappeler, le coach Once fut le premier à essuyer ses pieds sur les elfes noirs du coach Crouch.

        C’est pas de notre faute si ses elfes noirs ont été plus maso que sado lorsqu’ils ont humé la bonne odeur des petits plats préparés sur le bord de la touche.

        Je le dit et le répette, il y a eu triche 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *